L'Union Pour les Droits de la Nature

Le forum de l'UPDN est un lieu d'échange pour tous les adeptes de la connaissance, la protection et la sauvegarde de l'environnement et de la biodiversité.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le hêtre à grandes feuilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 39
Emploi/loisirs : Planter des arbres, créer, randonnée, ordinateurs
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Le hêtre à grandes feuilles   Ven 21 Mar - 13:07

Bonjour à tous,

Je veux vous parler de l'un de mes arbres préférés de la flore québécoise:

Le hêtre à grandes feuilles (Fagus grandifolia)

C'est l'un des arbres les plus singuliers que l'on peut rencontrer dans la forêt. Même si le tronc fait plus de deux fois ma largeur, l'écorce demeure lisse, d'un beau gris métallique. Il est très facile à reconnaître par rapport aux autres arbres.

Ses belles feuilles ovales et dentées se colorent en jaune presque doré à l'automne. Elles sont très tenaces. Elles peuvent passer l'hiver entier sur la branche même si elle sont devenues blanchies et presque transparentes. Cela se produit plus par contre sur les jeunes arbres.

C'est un arbre à noix qui produirait selon certains textes l'une des plus succulentes noix de l'Amérique du Nord.

Le hêtre vit en symbiose (association intime et durable entre deux organismes différents) avec une espèce de champignon appelé mycorhize. Ce champignon se colle à la racine de l'arbre et forme des filaments de plusieurs pieds de long qui captent certains nutriment que l'arbre n'est pas capable d'assimiler et lui donne. L'arbre produit alors trop de nutriment pour lui-même et les renvoie donc dans les racines ou ils sont captés par les mycorhizes qui eux, ne sont pas capables de créer ces nutriments par eux-mêmes.

Le hêtre vit avec un parasite nommé épiphage de Virginie (Epifagus virginiana). Parasitage très spécial. La partie inférieure de la tige enfle comme un bulbe et des ramifications partent dans toutes les directions. Dès que la racine du hêtre est touchée, elle développe une tige qui s’enfonce dans le bulbe et lui donne sa sève. Il s’offre pour ainsi dire de lui-même au parasite.

Alors le hêtre est un arbre qui a besoin d'une autre plante pour vivre et s'offre de lui-même à un parasite. On pourrait presque dire que c'est un arbre moine (en référence au moines zen).

Rassemblement de hêtres dans le boisé Papineau à Laval:


Un hêtre vu d'en dessous:

_________________
Jean-Guy Paquette
Président de l'Union Pour les Droits de la Nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://updn.forumperso.com
 
Le hêtre à grandes feuilles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Union Pour les Droits de la Nature :: Votre empreinte écologique :: Respect de la nature-
Sauter vers: